La société de production Beall

Beall Productions est une société de production imaginée en 2012 pour développer et produire toutes formes de projets audiovisuels.
C’est en 2004 que Stéphane Bergouhnioux, Damien Cabrespines, Raphaëlle Chichery, Anne-Solen Douguet, Sophie Druet, Stéphanie Lachèvre et Jean-Marie Nizan ont créé le collectif Beall.
En octobre 2012, le collectif devient une société de production : Beall Productions. La structure change mais l’esprit, l’envie et les 7 acteurs demeurent.
Beall Productions, assure depuis sa création la production déléguée ou exécutive de nombreux programmes audiovisuels.
Tant pour des organismes publiques (comme La Réunion des musées nationaux - Grand Palais, Le Musée de l’armée ou La Cité des sciences et de l’industrie), que pour des entreprises privées comme Canal+.
Pour toutes ses productions, les sujets courts aussi bien que les documentaires, Beall et aujourd’hui Beall Productions a toujours mis en œuvre tous les moyens humains et techniques nécessaires à la réalisation des projets sur lesquels elle était engagée.
Beall possède ses propres caméras ainsi que ses stations de montage. Le reste de la postproduction (mixage, étalonnage, sous-titrage) est en général sous-traité. Mais nous gérons et assurons la production de nos projets du début à la fin.

 

Les 7 Associés

Stéphane BERGOUHNIOUX

travaille quatorze ans pour Canal+ et pour différentes sociétés télévisuelles. Responsable des Opérations Spéciales de Canal+, il passe également par la production et la rédaction en chef du Journal Du Cinéma, par l’écriture, la production et la réalisation de documentaires et soirées spéciales, et par la création de chaînes spéciales pour le Festival de Deauville ou de Cannes. Il réalise quelques documentaires comme La Croisette s’amuse, L’histoire de les Nuls, Peynet d’amour, ou est auteur : Jardin, un petit coin de paradis ou Les ambassadeurs de la paresse.
Depuis 2006, en compagnie de Jean-Marie Nizan, il réalise une série de dix documentaires sur le cinéma dans le monde pour TPS (Tempêtes sur l’Asie) et pour Canal+ Cinéma (Sur la trace du dragon ; Les chemins du Nouveau Cinéma Argentin ; A l’intérieur du cinéma chinois ; Les bulles du cinéma israélien ; Cinéma iranien, la dernière vague) ainsi qu’une série de reportages pour les expositions Picasso et les maîtres, Le grand monde d’Andy Warhol , Claude Monet, Les paysages de Rome, Helmut Newton, Edward Hopper et un documentaire sur Daniel Buren : La coupure.
En 2009 il crée l’émission Histoires de Cinéma (8x60’) pour Canal+ avant de réaliser pour Toute l’Histoire, en 2011, un documentaire tourné en une seule journée, 8 caméras et 17 personnages: Le centre Pompidou traversé. En 2012, il réalise plusieurs documentaires. Pour Arte, Retour au Caucase, sur les traces de Dumas avec Gérard Depardieu. Pour Canal+ Cinéma, La nouvelle vague du cinéma australien. Pour France 3, une série de 4x110 minutes, Paris Match, l’album des Français. En 2013, il réalise un documentaire pour Canal+ Cinéma, Des lendemains qui chantent, le cinéma de Kervern/Delépine et un documentaire pour le musée des Arts Premiers-Quai Branly sur une artiste aborigène : Lena Nyadby. En octobre 2013 a lieu la première édition de W- War on Screen, le festival du cinéma de guerre dont il est l’un des programmateurs durant 2 saisons.
En 2014 il réalise un web-doc sur le New York du photographe Robert Mapplethorpe pour l’exposition au Grand Palais et entame la réalisation d’une série de 10 films documentaires sur les produits culinaires en Europe : A pleines dents avec Gérard Depardieu, pour Arte.
En 2016, il réalise une série de 3 x 52’ sur le polar contemporain mondial Code(s) Polar, pour Arte. Il produit En ligne de mire de Jean-Baptiste Thoret pour Canal+ Cinéma et Femmes de footballeurs d’Emmanuel Le Ber pour Paris Première. Il réalise également Né un 12 juillet pour l’agence BETC. En 2017 il réalise Jardins, paradis des artistes pour Arte et la Rmn-Grand Palais et pour Canal+Cinéma Sauvage, survival films ; I love Isabelle Huppert et Dernier train pour Seoul, sur le cinéma sud-Coréen. Pour Canal+ il réalise Cinéma, par Albert Dupontel avant de commencer le tournage, en 2018, des Fleurs sauvages de Méditerranée, pour Arte. Puis Cinéma, par Michel Hazanavicius pour Canal+, et So Bad It’s Good, les nanars cultes, pour Canal+Cinéma. Et produit Ah, les Cons pour Paris Première.

Damien CABRESPINES

Après une expérience dans le milieu cinématographique en tant que repéreur et assistant casting, Damien travaille par la suite pour la télévision, dans un premier temps comme assistant de production puis comme journaliste pour les  émissions Le Journal Du Cinéma, Nulle Part Ailleurs Cinéma et + de Cinéma diffusées sur Canal +. En 2005, il poursuit son travail de journaliste en réalisant des reportages et des enquêtes pour l’émission de Canal + spécialisée sur les médias : + Clair.

Il rejoint l’équipe du Grand Journal en 2007, où il dresse le portrait des artistes invités en plateau et crée de nombreuses rubriques telles que Le Crash Test, Le Palmomètre, La Playlist, La semaine idéale ou La Short List. Avec sa rubrique Presque célèbre, il a réalisé des portraits dansés et animés d’artistes en passe d’être reconnus.

Depuis 2015, il continue son travail de journaliste au sein de différentes émissions et sur différentes chaines de télévision (Personne ne bouge et 28 minutes sur Arte, Mardi Cinéma sur France 2, Entrée Libre sur France 5, Punchline sur C8…). Damien est également réalisateur et directeur artistique pour des clips (Another Man de Santoré), des programmes courts (Unifrance, Opening Light Musique), des bandes annonces (Exposition Seydou Keita au Grand Palais) ou des concepts d’émissions.

Il réalise l’émission bimensuelle « En Off » présenté par Michel Denisot diffusée sur Paris Première et sur le site internet de Vanity Fair France. Il a co-réalisé avec Anne-Solen Douguet un documentaire sur la danseuse Etoile de l’Opéra national de Paris Marie-Agnès Gillot diffusé en mars 2018 sur France 5.

En parallèle, il développe ses projets personnels comme Happy Portrait To You, série de portraits dansés exposée au Silencio en avril 2016.

Raphaelle CHICHERY

Après une Licence en Droit et une Maîtrise de Sciences Po, Raphaëlle travaille comme programmatrice sur des émissions multiculturelles pour Europe 1 puis comme documentaliste et programmatrice cinéma pour les émissions de Canal +. Raphaëlle a été programmatrice pour de nombreuses émissions culturelles du PAF. Elle exerce aujourd’hui en free lance.

Anne-Solen DOUGUET

Anne-Solen Douguet débute à Canal+ comme coordinatrice du Journal du Cinéma et de Nulle Part Ailleurs, puis collabore aux 20 ans de Canal+, aux César ou travaille pour le site Yahoo!.  Elle a également été responsable éditoriale de la chaîne Tps Home Cinéma. Puis elle est coordinatrice éditoriale de l’émission politique Dimanche+, sur Canal+, pour laquelle elle réalise et écrit la pastille humoristique, la Bande Annonce.
En 2014, elle passe à l’écriture et la réalisation de documentaires de création et de programmes courts. A son actif, de nombreux programmes courts tels que #code(s)polar  (3x8’–artecreative), 65 raisons d’aimer le cinéma Français, avec Damien Cabrespines (12’–UniFrance) ou des sujets pour UniFrance et la RMN Grand-Palais (www.beall.fr ). Elle a également réalisé plusieurs documentaires : French Cinema Mon Amour  (52’ – Cine+ / TV5 Monde) ;  Divine comédie, des planches à l’écran, avec Jean-Marie Nizan (52’ – Canal + Cinéma) ; Jardins, paradis des artistes, avec Stéphane Bergouhnioux (52’ – Arte), Marie-Agnès Gillot, l’art du grand écart (52’ - France 5 / TV5 Monde) avec Damien Cabrespines, et un épisode de la série Les Secrets des fleurs sauvage, Au fil de l’eau (52’ – Arte / Ushuaïa TV). Elle réalise en ce moment Le Refrain du monde, documentaire sur le Bolero de Ravel (52’- Arte). Elle est également productrice occasionelle au sein de Beall Productions, pour qui elle s’est occupé de l’émission mensuelle En Off (Paris Première-Vanity Fair), ainsi que divers documentaires.

Sophie DRUET

Après 15 ans d’expériences professionnelles dans le milieu audiovisuel (Canal+ et différentes sociétés de production) de la production et la rédaction en chef du Journal Du Cinéma, en passant par l’écriture, la production et la réalisation de documentaires culturels et de soirées évènementielles, Sophie consacre aujourd’hui son temps à l’art culinaire et sa société La Mana, créatrice de cocktails. Néanmoins elle garde un œil vigilant sur les développements audiovisuels culinaires.

Jean-Marie NIZAN est réalisateur de documentaires et de programmes audiovisuels. Après des études d’architecture, il se tourne vers les images en mouvement et la réalisation de documentaires ou de programmes audiovisuels. Ses films sont diffusés sur Canal+, France Télévision, TF1 ou Arte.

Auteur et réalisateur de documentaires unitaires sur le cinéma en Israël, Iran, Chine, Thaïlande, Argentine et en Australie. Il est le réalisateur d’un film autour du travail de Daniel Buren, de Femme et cinéaste et collabore à des séries documentaires comme Légendes, Un nom en héritage ou Tempêtes sur l’Asie. Pour Arte, il a réalisé deux documentaires sur le cinéma : Europe 101 et Le Nouveau Cinéma Scandinave.

Ses dernières réalisations sont Objectif Londres diffusé sur TF1, Une Vague Australienne,  Les lendemains qui chantent, sur Canal+, Le rêve du Barramundi sur MédiciTV.

Depuis un an, il travaille essentiellement  pour Beall Productions

Stéphanie LACHEVRE

Stéphanie débute à Canal+ sur différentes émissions de cinéma.
Puis c’est pour la chaine TPS qu’elle assure la rédaction en chef de deux émissions. En 2010 Stéphanie développe et produit différents formats audiovisuels et cinéma pour la société B-Tween, notamment un documentaire pour Arte « Voyage au Caucase » avec Gérard Depardieu. Stéphanie a récemment assuré la coordination artistique des César (2014) puis celle des "30 ans de Canal +" (2015). La même année, elle produit l’émission quotidienne "28 minutes" sur Arte. Après avoir collaboré avec Jérôme Deschamps et Macha Makeieff au sein de leur société, Stéphanie rejoint Beall productions pour développer et produire différents projets télé ou web.