Bolero, le refrain du monde

D'une Étoile à l'autre

Cinéma par... Yvan Attal

Bolero, le refrain du monde

Documentaire d'Anne-Solen Douguet & Damien Cabrespines
52 min - Arte - 2019

Synopsis

Un Boléro est lancé toutes les 15 minutes dans le monde. Sachant que le morceau dure très exactement 16 minutes et 12 secondes (suivant l’orchestration de référence dirigée par Maurice Ravel avec l’Orchestre Lamoureux en 1930), le Boléro est en quelque sorte la bande-son perpétuelle de notre planète, le rythme qui fait battre le coeur de nos civilisations, le morceau le plus joué au monde.

90 ans après sa création, ce documentaire propose de d’explorer le chef d’œuvre de Ravel sous un angle inédit, à travers le regard des artistes de tous horizons qui s’en sont emparés. Avec eux, nous voulons révéler la richesse et l’ambiguïté de cette œuvre en apparence si simple, devenue influence majeure des musiques modernes et de la « pop culture » et comprendre les ressorts de son extraordinaire destin.

ÉQUIPE

  • Ecriture et réalisation Anne-Solen Douguet et Damien Cabrespines
  • Production Jean-Marie Nizan
  • Direction de production Marie de Labarre
  • Image Youcef Khemane
  • Montage Catherine Jezequel et Barbara Bossuet
  • Musique Sebastien Delage
  • Son Sebastien Tete
  • Documentaliste Barbara Scholnberger
  • Assistante de production Eloïse Brannens

D'une Étoile à l'autre

Contenu Web pour Octave Magazine
5 min - Opéra de Paris - 2020

Synopsis

Ballet maintes fois transmis, adapté, interprété, l’intemporel Giselle est de nouveau à l’affiche au Palais Garnier. En studio, la Danseuse Étoile Léonore Baulac découvre ce rôle mythique dont elle a souvent rêvé. Sous le regard éclairé et les conseils avisés d’une autre Étoile, Elisabeth Maurin, elle décompose chaque pas pour mieux s’approprier le personnage. Et de cette transmission orale précieuse naît une nouvelle interprétation : bien que les pas soient toujours les mêmes, chaque danseuse est une Giselle unique et singulière.

https://www.operadeparis.fr/magazine/dune-etoile-a-lautre

ÉQUIPE

  • Réalisation Anne-Solen Douguet
  • Montage Laodice Kolk
  • Moyens techniques Beall Productions

Cinéma par…Yvan Attal

Documentaire de Stéphane Bergouhnioux
62 min - Canal + - 2019

Synopsis

« Un homme dans la ville », ce pourrait être le titre de ce film.

« Cinéma par Yvan Attal » est un documentaire sur la « ville cinéma » tout autant que sur celui qui nous y emmène : Yvan Attal. Avec l’acteur et réalisateur de « Ma femme est une actrice », « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » et « Mon chien stupide », nous plongeons au cœur de New York.

La cinéphilie de l’acteur et cinéaste Yvan Attal est presque exclusivement tournée vers New York, véritable ville cinéma. Aussi loin qu’il s’en souvienne, Yvan Attal est fasciné par la ville/cinéma. Les cinéastes, les acteurs, les films qui ont forgé sa cinéphilie, sa culture cinématographique, son parcours, sont tous connectés à cette ville qui accueille le plus de tournages au monde.

A ses côtés et guidés par ses repères, ses errances et les images qui ont nourri son appétit de cinéma, nous nous engageons dans une une ville « studio à ciel ouvert ». Du « Parrain » à « Un après-midi de chien », de « Manhattan » à « Taxi Driver », Yvan Attal a grandi avec Al Pacino, Dustin Hoffman et Robert De Niro, il s’est construit avec Francis Coppola, Sidney Lumet et Martin Scorsese.

A travers une déambulation dans la ville la plus filmée du monde, Yvan Attal renoue avec ses souvenirs, revoit les images des films qui l’ont marqués, fait des rencontres de cinéma avec Brad Mehldau, Griffin Dunne, Jack Garfein et Charlotte Gainsbourg.

En retour, Yvan Attal partage et transmet sa passion pour le cinéma.

ÉQUIPE

  • Réalisation Stéphane Bergouhnioux
  • Production Jean-Marie Nizan
  • Direction de production Marie de Labarre
  • Auteurs Stéphane Bergouhnioux & Jean-Marie Nizan
  • Image Stéphane Bergouhnioux, Fanny Chauvi, Jean-Marie Nizan, Jean-Michel Poulichot & David Wolfer
  • Montage Nicolas Dumond & Gopal Puntos
  • Musique originale Laetitia Pansanel-Garric
  • Effets graphiques Quentin Darredeau
  • Etalonnage Guillermo Fernandez
  • Son Jean-Nicolas Buonavista & Aldo Re
  • Mixage et montage son Benoit Héry
  • Documentaliste Christine Hamon
  • Assistante de production Eloïse Brannens