Bye bye Tiberiade - un film de Lina Soualem

AU CINEMA LE 21 FEVRIER

Les Préjugés

Bienvenue au pays des idées reçues !

L'écran Démoniaque

Le cinéma des fantômes japonais

Forever Young
vieillir au cinéma

Canal+ Cinema le 29 septembre à 20 h & sur Mycanal

Julio Iglesias - Amour, Gloire et Chansons

Diffusé sur Arte le 1er décembre a 22:25

Caroline Osmont
The Last Call

Opéra de Paris

Bye bye Tiberiade

AU CINEMA LE 21 FEVRIER

Documentaire

Synopsis

L’actrice Hiam Abbass raconte à sa fille, la réalisatrice Lina Soualem, l’histoire de son exil de Palestine. Un voyage mémoriel émouvant sur les terres de sa jeunesse, où se dessine l’esprit de résistance d’une lignée de femmes marquées par une histoire collective douloureuse.
Retrouvez Lina Soualem & Hiam Abbass
– sur France Inter :
– dans C à vous :
– dans Le Monde :
 
Co Produced by Guillaume Malandrin (Altitude 100 Production), Ossama Bawardi (Philistine Films) / May Jabareen
Original Music Bouhafa Amine
Sound recording Ludovic Escallier, Lina Soualem, Ibrahim Zaher
Sound editing Gervaise Demeure
Sound mixing Julie Tribout / Obsidienne Studio & Benoit Biral
Color grading Christophe Bousquet Researcher Marie-Hélène Barberis Peytavin
Assistant editor Paul Gauthier.
In association with ARTE France / Rasha Salti. With the support of Centre National du Cinéma et de l’Image / PROCIREP & ANGOA / Doha Film Institute / AFAC – The Arab Fund for Arts and Culture / IMS (International Media Support)/ Cinema and Audiovisual Center of the Wallonia-Brussels Federation / The Belgian Tax Shelter and Inver Invest / La fondation de France
International Sales : Lightdox
Sales MENA : MC Distribution
Distribution France : JHR Films / Jane RogerFayman
International press : Rendez-Vous / Viviana Andriani Press
Usa & Canada : Kathleen McInnis / See-Through Films
Presse France : Monica Donati

ÉQUIPE

  • Réalisatrice Lina Soualem
  • Actrice Hiam Abbass
  • Producteur Jean-Marie Nizan
  • Directrice de Production Marie de Labarre
  • Scenario Lina Soualem & Nadine Naous en collaboration avec Gladys Joujou
  • Image Frida Dop
  • Images Additionnelles Thomas Brémont, Lina Soualem, Ashraf Dowani
  • Montage Gladys Joujou

Les Préjugés

Bienvenue au pays des idées reçues !

Documentaire 52' - Paris Première

Synopsis

Qui n’a jamais été confronté à des préjugés ? Qui n’a jamais eu à subir des réflexions ou simplement essuyé des regards sur son origine, son poids, son orientation sexuelle ou sa couleur de cheveux ? Tour à tour victime et bourreau. Car derrière ces préjugés parfois amusants, se cachent des stéréotypes tenaces qui irriguent les champs du racisme, du sexisme, de l’âgisme, des préjugés de classes et aboutissent souvent à des discriminations. Ce documentaire propose d’explorer les mécanismes et les origines de certains de nos préjugés.

DIFFUSÉ LE 26 FEVRIER sur Paris Première

ÉQUIPE

  • Réalisateur Emmanuel Le Ber

L’Écran Démoniaque

Le cinéma des fantômes japonais

Un film de Yves Montmayeur
Sur MyCanal

Synopsis

Le Japon a développé à travers les fantômes une abondante mythologie. Une richesse culturelle d’autant plus fascinante qu’elle remonte loin dans le temps et continue de se manifester aujourd’hui. Des films et séries d’animation aux jeux vidéo, des romans aux émissions télé, les fantômes s’incrustent partout, et deviennent l’objet d’une réappropriation dans le quotidien, dont témoigne le cinéma nippon.

Forever Young

Canal+ Cinema le 29 septembre à 20 h & sur Mycanal

Documentaire 52'

Synopsis

La vieillesse est un sujet… vieux comme le monde. Dans le cinéma aussi. Depuis son invention la vieillesse a été traitée de toutes les manières, de la comédie burlesque au drame le plus poignant.

De David Lynch et son Histoire vraie à Arsenic et vieilles dentelles, en passant par le Pixar Là-haut, Tatie Danielle, Vortex de Gaspar Noé, la palme d’or La ballade de Narayama de Shōhei Imamura ou Les vieux de la vieille de Gilles Grangier, les variations sont nombreuses.

Mais la vieillesse existe-elle ? Dans la vie comme au cinéma, au fil des années, chacun se pose la question. Sociologues et cinéastes cherchent à en trouver l’instant, le passage. Loin des clichés, la vieillesse est un moment charnière très personnel ; elle est fluctuante et impossible à généraliser. Et d’autres films en montrent la palette immense.

On ne se réveille pas jeune ou vieux. L’enfance, la jeunesse passent. Sans s’en rendre vraiment compte. L’évolution n’est pas radicale. On avance, sans vraiment changer, en bougeant quelques pièces du puzzle au fil des jours, des mois, des années. Est-on vraiment resté le même ? Dans la tête d’un sexagénaire on demeure toujours celui qui gambadait quelques décennies plus tôt. Dans le miroir c’est une autre histoire.

Puis la retraite arrive. Une retraite qui voudrait bien devenir la porte de la vieillesse. Elle sonne la fin de l’activité travaillée, rémunérée, active et utile au monde. Pourtant, depuis des années, les retraités ont une autre vie devant eux. Du loisir, de l’entraide, du plaisir, du repos. Sans pour autant entrevoir la fin.

La représentation de cette vieillesse dans les films est tout aussi variée et retourne souvent les clichés, abordant un monde qui n’est pas vraiment différent de celui des plus jeunes.
Car oui, les vieux rient, font l’amour, se déchirent, sont intelligents et parfois désarmants et imprévisibles (surtout dans les films !).

Ce monde cinématographique d’une grande diversité, riche de tous les genres et de toutes les histoires, qui raconte nos vies, nous allons l’embrasser avec humour et émotion.

ÉQUIPE

  • Réalisateur Stéphane Bergouhnioux
  • Production Jean-Marie Nizan
  • Direction Production Sophie Hériat
  • Montage Nicolas Le Du
  • Musique Loïc Ouaret

Julio Iglesias – Amour, Gloire et Chansons

Diffusé sur Arte le 1er décembre a 22:25

53 minutes

Synopsis

8 septembre 1988, Julio Iglesias entre sur la scène du camp Nou à Barcelone. Le stade est plein à craquer. 100 000 personnes, conquises, avant même que ça ne commence.  Julio Iglesias est un crooner, version latine, une idole. 300 millions d’albums chantés en 14 langues, 2600 disques d’or ou de platine, 5 décennies de tournées, des récompenses et des fans par milliers …. Voix de velours et regard de braise, l’espagnol a séduit la planète en lui murmurant des mots doux. Et est devenu l’ambassadeur idéal de son pays natal. Armé de son talent et de son charme, Julio Iglesias a créé sa légende. L’histoire d’un jeune espagnol parti à la conquête du monde. Un Conquistador.

ÉQUIPE

  • Réalisation Anne-Solen Douguet
  • Auteurs Anne-Solen Douguet et Jean-Marie Nizan
  • Production Jean-Marie Nizan
  • Directrice de production Eloïse Brannens
  • Commentaires Nathalie Labarthe
  • Montage Charlotte Teillard d Eyry et Laure Ferrigno
  • Recherches et documentation Yann Gasland
  • Musique originale Sébastien Delage
  • Montage son et mixage Benoit Héry
  • Etalonnage Nicolas Perret
  • Graphisme et animation Thomas Bordier

The Last Call

Opéra de Paris

Synopsis

Video à retrouver sur operadeparis.fr